Chauffe-eau solaire - Fonctionnement, avantages et inconvénients Devis Gratuit

Chauffe-eau solaire

Pour couvrir vos besoins quotidiens en eau chaude tout cherchant à économiser de l’argent sur vos factures d’énergie, il existe le chauffe-eau solaire. En captant l’énergie renouvelable qu’est le soleil, il permet de couvrir, en moyenne, entre 50% et 80% de votre consommation d’eau chaude sanitaire, et cela tout en faisant un geste pour l’environnement. Mais quel est son fonctionnement et est-il vraiment une bonne alternative ? Voici les réponses à ces questions.

chauffe eau solaire plomberie

Présentation

Explication et fonctionnement

Le chauffe-eau solaire est une installation très simple : il est composé d’un ballon d’eau chaude classique, du même genre que ceux qui sont installés dans les habitations, et de capteurs solaires placés en extérieur (le plus souvent sur votre toiture) qui captent les rayons du soleil. Une liaison est ensuite créée entre ces deux éléments. Les capteurs solaires, qu’il s’agisse de panneaux solaires ou de thermo-tubes sous vide, contiennent un fluide caloporteur (c'est-à-dire qui transporte la chaleur), et grâce à un système de tuyauterie, ce fluide est acheminé jusqu’à l’intérieur du ballon, où il se charge de réchauffer l’eau. Vous n’avez donc plus besoin de gaz ou d’électricité pour faire cette opération.

chauffage solaire plomberie

Les différents aménagements

En fonction de l’usage que vous désirez en faire, selon votre installation actuelle ou celle que vous envisagez, il existe trois types d’installation de chauffe-eau solaire.

Le monobloc : Le ballon et les capteurs solaires sont fixés ensemble, sur un même châssis, le ballon étant posé à l’horizontal, au dessus des capteurs. Simple d’installation et peu onéreux, l’ensemble se place en extérieur, sur sol ou sur toit, mais nécessite cependant d’habiter dans une région chaude et ensoleillée pour un maximum de performances.

Le système à thermosiphon : Les capteurs solaires et le ballon sont distincts l’un de l’autre, et le ballon est installé plus haut que les capteurs. (Cela nécessite donc que les capteurs soient fixés au sol, ou que vous ayez un grenier pour surélever votre ballon.) Cette installation permet de profiter de la montée naturelle de l’eau chaude, et fonctionne donc sans électricité.

Le système à pompe électrique : Solution la plus courante, les capteurs solaires et le ballon sont également distincts l’un de l’autre, et installés à deux endroit séparés. Une pompe de circulation se greffe dans le circuit de tuyauterie, pour faire circuler le fluide entre les deux éléments. Cette installation permet de placer les éléments à n’importe quel endroit de votre habitation.

Avantages et inconvénients

Une solution économique et écologique

Le solaire étant une énergie gratuite, renouvelable, et non-polluante, installer chez soi un chauffe-eau solaire est à la fois efficace pour faire des économies, mais aussi pour prendre soin de l’environnement. Ce système vous permettant de couvrir de 50% à 80% de vos besoins en eau chaude, c’est autant de pourcentage d’économies sur votre facture de gaz ou d’électricité. De plus, l’installation est vraiment simple et ne nécessite pas de gros travaux chez vous. Enfin, si vous avez quelques inquiétudes par rapport au coût, sachez que l’achat d’un chauffe-eau solaire est éligible à un crédit d’impôt de 50%. Même si ce crédit d’impôt ne concerne que l’achat du matériel et pas la pose (en effet vous devrez probablement faire appel à un professionnel pour l’installation), il permet quand même de réduire de moitié votre facture. Toutes ces économies mises ensemble expliquent donc la popularité de ce chauffe-eau écologique.

Un investissement initial non-négligeable

Le chauffe-eau solaire possède peu d’inconvénients, mais s’il fallait en trouver un, ce serait la somme nécessaire à débourser pour son achat et sa pose. Généralement, et une fois la déduction du crédit d’impôt faite, le coût final tourne autour de 2000€ à 4000€. Mis en perspective avec les économies d’énergie qu’il permet de réaliser, cette somme parait relative, mais elle peut s’avérer conséquente pour certains foyers. En outre, comme un chauffe-eau solaire ne fournit pas la totalité des besoins d'un foyer en eau chaude sanitaire, il est nécessaire de conserver un dispositif d’appoint.

devis plomberie

© Copyright 2012-2013 Devis plomberie | Mentions Légales | Contact